Karine GUYON ambassadrice Origine Else en Normandie
Mon super défi : 30 portraits de femmes inspirantes, Rencontres d'ici & d'ailleurs

Une nouvelle vie en Normandie, Karine GUYON | Portrait #13

Une nouvelle vie en Normandie, voilà le choix de Karine GUYON. À un moment délicat de son existence, Karine décide de quitter Paris pour rejoindre les vertes prairies de la Normandie. L’occasion pour elle de se reconstruire et de changer de cap. Elle embrasse désormais une vie normande embaumée du doux parfum des cocotiers. N’attendons pas plus et découvrons le parcours d’une femme au grand cœur.

 

Bonjour Karine, pourrais-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Karine GUYON. J’ai 48 ans et je suis la maman de deux enfants : un garçon de 6 ans et une fille de 11 ans. Il y a 4 ans, j’ai emménagé avec ma petite famille à Rougemontiers en Normandie pour entamer un nouveau chapitre de ma vie.

 

Peux-tu nous en dire plus sur ton parcours avant de rejoindre la Normandie pour une nouvelle vie ?

A 24 ans, je quitte ma Lorraine natale pour m’installer avec le premier amour de ma vie à Limoges.

Mon projet de devenir professeur d’anglais n’était donc plus d’actualité malgré mes années à la faculté de Lettres de Nancy, mon séjour de fille au pair en Angleterre, mes classes de mini-schools, etc. Quoi qu’il en soit, toutes ces années demeurent néanmoins de bons souvenirs de ma vie d’étudiante.

Pleine d’énergie, je découvre le salariat en devenant équipière en restauration rapide chez Quick. Je vis ma première expérience professionnelle et je « kiffe » l’ambiance conviviale dans laquelle je suis plongée : esprit d’équipe, enthousiasme, entraide, fun… Cet épanouissement en entreprise me permet de découvrir ma vocation : le partage.

Je deviens ensuite conseillère de vente en parfumeries et cosmétiques. Suite à l’obtention de mon CAP d’esthétique en 1 an avec le Fongécif, je fais carrière chez Sephora pendant 8 ans. Je découvre alors l’importance des valeurs (votre employeur est le «bon » si vos valeurs personnelles correspondent aux valeurs de l’entreprise). Chez Sephora, « la liberté d’essayer les produits, l’émotion, le plaisir de travailler et d’échanger ensemble, l’excellence, la propreté des magasins, les services irréprochables, le sens du détail, l’audace… » me définissent et me motivent. Mes journées sont bien rythmées et je gravis les échelons doucement mais sûrement : hôtesse de caisse, conseillère de vente, manager, tuteur. Quand on est jeune, on bouge beaucoup. J’ai donc exercé à Limoges, à Metz, en région parisienne dans le 93, le 92 puis à Paris dans le 9ème arrondissement.

Durant les 10 années suivantes, j’ai travaillé chez Chanel en tant qu’ajointe retail de stands grands magasins parisiens (le Printemps Haussmann puis les Galeries Lafayette Haussmann). La création est au cœur de toutes les activités. Je vis de formidables émotions autour des valeurs de la Maison de Chanel : créativité, féminité, liberté, audace, modernité.

Karine GUYON au stand Chanel Paris

 

La vie semble te sourire, alors pourquoi quitter Paris et rejoindre la Normandie ?

Pendant ces 20 années, ma vie de salariée me comble, en effet, de bonheur. Mais, ma vie personnelle connaît un tsunami. Après avoir vécu 10 ans avec mon premier amour, je rencontre mon actuel conjoint, Benjamin. Nous avons tracé notre route ensemble et avons fondé notre famille. Après quatre fausses couches, je réussis à donner naissance à mon fils Mathis (je n’abandonne jamais mes rêves !).

Toutefois, je découvre la peur de perdre ceux que j’aime. Mes parents échappent de justesse à une fin tragique lors d’un accident de scooter. Ce après quoi, je vis une période personnelle très difficile rythmée de hauts et de bas.

En 2009, mon père subit un traitement lourd de chimiothérapie et radiothérapie en raison d’une tumeur au thymus.

La naissance de ma fille, Manon, ensoleille la vie de mes parents pendant quelques années. Mais la dépression emporte maman dans un autre monde. Placée d’urgence en hôpital psychiatrique pendant 4 mois, mon père consacre les 3 dernières années de sa vie à s’occuper d’elle dans leur maison. Il est emporté par un cancer foudroyant du pancréas. Maman, dépendante, est alors placée en Ehpad*.

A ce moment précis, ma vie n’est plus pareille. J’apprends à vivre sans eux. Pendant 2 ans, je survis sans repères et sans mon père qui était mon héros, mon mentor.

Endeuillée, je ressens le besoin de quitter Paris et sa région parisienne. Je quitte alors la Maison Chanel.

 

Et tu choisis la Normandie pour te reconstruire ?

Oui. La Nature est salvatrice. Je renais de mes cendres petit à petit. Je me reconnecte à l’essentiel : mes enfants.

Un nouveau chapitre de ma vie commence en Normandie.

En quête de bien-être je m’initie au massage pour bébés (AFMB), je participe à des activités manuelles (le scrapbooking chez Sonia Benedetti), je pratique la méditation (MBSR) basée sur la réduction du stress et la pleine conscience. Et, de surcroît, j’obtiens mon BTS MUC en mars 2017.

Puis, je tombe amoureuse d’une enseigne néerlandaise de produits de bien-être et cosmétiques : Rituals. J’ai la chance de vivre l’extraordinaire aventure d’une ouverture de boutique à Rouen en tant que responsable.

ouverture de la nouvelle boutique Rituals à Rouen par Karine GUYON

Le storytelling de cette marque vibre en moi pendant 2 ans : « Vous êtes pressés, vous ne prenez plus le temps de profiter des petits bonheurs simples de la vie ? Levez le pied, faites une pause, souffler et profitez de chaque instant. » Chez Rituals, je propose des rituels orientaux qui allient le soin de soi et celui de son intérieur considéré comme une extension de soi.

Mais, cette aventure s’interrompt brutalement suite à un épuisement professionnel.

 

Avec le recul, as-tu pu analyser ce qui s’est passé pour en arriver à cette épreuve si douloureuse qu’est un burn-out ?

Tu commences probablement à cerner ma personnalité et tu ne seras pas surprise si je te dis que tout ce chemin parcouru ne s’est pas fait sans effort. En tant que responsable de boutique vous devez gérer une équipe, le stock des produits, la logistique, la trésorerie, etc. Vous devez rendre des comptes à votre hiérarchie. Vous devez être constamment motivée, enjouée et amener votre équipe au top. Les objectifs sont énormes et de plus en plus difficiles à atteindre. Mon corps et mon mental, épuisés, malmenés ont craqué. Je n’ai pas eu le choix, j’ai dû lever le pied. Et, après de longues démarches médicales j’ai été licenciée fin juillet 2020.

 

Depuis, comment envisages-tu ta nouvelle vie en Normandie ?

Durant mon arrêt maladie, alors que le Coronavirus nous obligeait au confinement, j’ai pu m’occuper de mes enfants. Ce fut donc un mal pour un bien.

Puis, déboussolée, perdue dans mes pensées, j’ai commencé la marche nordique avec l’association d’athlétisme du Roumois. Cette activité physique me fait beaucoup de bien.

Je m’interresse aussi aux réseaux sociaux et suis une formation sur l’utilisation de l’application instagram auprès de Betty Baviello.

Je renoue, par ailleurs, des liens forts avec les mamans de l’Association de parents d’élèves Arc en ciel à Routot.

Et, depuis le mois d’août 2020, je suis entrepreneur en tant qu’Ambassadrice Origine Else.

 

Quelle merveilleuse nouvelle : une reconversion sous le signe de l’entrepreneuriat

Grâce à mes précédentes expériences professionnelles, j’ai retenu l’importance de marquer les esprits, surprendre, raconter une histoire, apporter du bien-être et de la sérénité aux clients. Je préfère travailler seule ou accompagnée de collaborateurs empathiques et gentils.

Pour cette nouvelle vie professionnelle, j’ai choisi des produits au design épuré, simple, une marque discrète et humble. Rendre le Luxe accessible au plus grand nombre est ma devise.

Ce que j’apprécie avant tout dans la vente et le partage c’est l’expérience client.

Avec Origine Else,

  • je conseille et vends une gamme de produits à base d’huile de noix de coco pure, vierge, alcaline et non comédogène ;
  • je réalise des ateliers chez des commerçants et/ou particuliers ;
  • j’offre une shopper experience aux gens et je les accompagne dans leur bien-être ;
  • je me forme au marketing relationnel à la Networker Academy (formation certifiée par l’état) pour accompagner au mieux mon équipe ;
  • j’offre une opportunité professionnelle à ceux qui souhaitent se reconvertir ou gagner un complément de revenus.

Gamme de Cosmétiques naturels à base d'huile de coco pure

Pourquoi avoir fait le choix d’une activité en marketing relationnel ?

Je suis ravie d’embrasser cette nouvelle activité car tout se fait par recommandation plutôt que par rabatage publicitaire.

Je suis ma propre égérie. Je connais parfaitement mes produits les ayant moi-même préalablement adoptés en tant que cliente. Privilégiant la relation, je peux les faire tester à mes proches et/ou à mes clientes que je considère comme des amies.

Je gère mon planning comme je l’entends, je travaille mon mindset*, et je peux partager ma passion en toute liberté.

Jusqu’alors, j’avais une peur bleue de devenir entrepreneur mais je ne sais pas pourquoi j’ai attendu aussi longtemps pour sauter le pas ?

J’ai choisi cette société car je me retrouve dans leurs valeurs. J’invite mes clients à consommer sain et naturel en protégeant la nature, les hommes, les animaux. Ainsi ils se font du bien et retrouvent énergie et vitalité.

« Ensemble, changeons le monde ! », voilà le message inscrit sur la gamme de produits que je propose.

 

 

Karine, aurais-tu un message personnel à transmettre aux Merveilleuses Jacquelines ?

Je vous remercie d’avoir lu mon histoire et n’oubliez pas : pour créer son bonheur au quotidien, l’important est de se focaliser sur les choses positives de votre vie et d’apprendre à penser autrement.

J’ai beaucoup de citations en tête mais je vous transmets celle-ci :

« Un nouveau départ, ce n’est pas un endroit, ce n’est pas une personne, c’est un état d’esprit. »

Au plaisir de vous rencontrer autour d’une tasse de thé et d’une noix de coco !

 

Merci Karine

En te lisant, nous pouvons ressentir l’empathie que tu as pour les gens. Grâce à toi, nous comprenons qu’aller au delà de ses peurs et douleurs est possible. Il faut suivre ses vraies aspirations et surtout aller dans le sens de ses valeurs. Je te souhaite le meilleur pour cette nouvelle vie professionnelle en Normandie.

Pour celles et ceux qui souhaiteraient te suivre et découvrir ta gamme de produits à base d’huile de coco vierge :

Et pour découvrir d’autres portraits de femmes inspirantes, rendez-vous dans la Rubrique Rencontres d’Ici & D’Ailleurs du blog des Merveilleuses Jacquelines. Vous ferez la connaissance d’Élise, Nadège, Sarah, Valérie, Sonia, Manon, Audrey, Marjorie, Les Sist’Eure, etc.

*Ephad = établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes.

*mindset = état d’esprit

Si tu as aimé l'article, Like-le, Partage-le sur les réseaux sociaux, et n'hésite pas à laisser un commentaire tout en bas de la page.
  •   
  • 80
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    80
    Partages
  •  
    80
    Partages
  • 80
  •  
  •  
  •  

Vous pourriez également aimer...

2 commentaires

  1. Andrée a dit :

    Bravo Karine pour votre ténacité, vous êtes un exemple à suivre. bonne continuité.

    1. LaurA a dit :

      Merci Andrée pour ton commentaire !

Merci de partager ICI tes commentaires bienveillants.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.