comment les affirmations positives peuvent améliorer la vie
Je vais bien, tout va bien

Comment améliorer sa vie grâce aux affirmations positives

Comment améliorer sa vie grâce aux affirmations positives ? Comment les mots parviendraient-ils à modifier mon présent et mon avenir ? Est-ce possible ? Comment faire ? Je vous explique tout ce que j’ai pu apprendre grâce à mes lectures sur le sujet. C’est parti !

 

Pourquoi les affirmations positives auraient le pouvoir d’améliorer la vie ?

À l’origine

La première fois que j’ai lu un article sur les affirmations positives, je me suis dit : “Mouais, s’il suffisait de dire une phrase pour que tout aille bien dans ma vie, ça se saurait !” J’étais dubitative ! Alors, je me suis documentée, j’ai cherché à comprendre. Puis, grâce à une amie, j’ai découvert Louise HAY. Dans son ouvrage, elle explique comment une pensée positive peut transformer la vie.

Clairement, il n’ai pas question de magie ni de miracle. Il s’agit surtout de reprogrammer notre façon de penser et parler. Car, selon l’auteure américaine Louise HAY, les mots que nous utilisons sont révélateurs de nos pensées intérieures. C’est pourquoi l’objectif est de se concentrer sur le positif en mettant de côté le négatif.

Peut-être avez-vous déjà entendu parler de la méthode Coué ? Dans les années 1920, ce psychologue et pharmacien français a basé toute sa théorie sur le principe d’autosuggestion. Selon Émile Coué, la réalisation des idées est possible dès l’instant où l’on y croit. Il faut donc “imaginer pour vouloir et vouloir pour pouvoir”.

méthode d'autosuggestion par Emile Coué

La neuroplasticité

Depuis, de nombreuses études en neurologie ont démontré que la structure du cerveau peut se modifier avec la fabrication de nouvelles connexions entre les neurones. C’est ce qu’on appelle la « plasticité cérébrale ». Grâce à ces nouvelles découvertes, on sait désormais que rien n’est figé et que notre cerveau peut évoluer tout au long de la vie. Mais pour cela, il faut le faire travailler régulièrement.

En 2007, une étude de la New York University publiée dans la revue « Nature », localise dans notre cerveau une « zone de l’optimisme ». Cette zone se situerait dans le mésencéphale, juste derrière les yeux. Grâce à la plasticité cérébrale, l’optimisme peut donc se développer et le cerveau se modifier en conséquence.

En d’autres termes, le cerveau serait comme une pâte à modeler qui réagit aux injonctions positives ou négatives. Plus j’active des pensées positives par le biais de la visualisation, de l’audition, de la parole…, plus j’éduque ou rééduque mon cerveau positivement.

voir le verre à moitié plein grâce aux affirmations positives

Soyons clairs, cela ne signifie pas qu’en prononçant des affirmations positives, notre vie sera un eden sans aucun problème. Mais, cette pratique a la vertu de cultiver notre optimisme, notre faculté à tirer du positif de chaque situation (“voir le verre à moitié plein”).

En reprogrammant notre inconscient et notre état d’esprit, il devient plus facile de s’adapter aux événements de la vie.

 

 

Quelles sont les raisons d’utiliser les affirmations positives ?

Lorsqu’on a compris le processus des affirmations positives, on se rend compte de l’impact qu’elles peuvent avoir pour améliorer notre vie.

Elles peuvent notamment agir sur :

  • nos croyances limitantes ;
  • le stress, le moral ;
  • l’estime et la confiance en soi ;
  • la santé ;
  • les relations ;
  • le rapport à l’argent ;
  • le bien-être en général.

Grâce cette pratique, bon nombre de personnes ont noté des changements positifs dans leur vie. Elles ont vu leur moral s’améliorer, leur rapports humains s’apaiser, leur confiance grandir, etc.

En revanche, d’autres se sont découragés ne voyant pas de transformation radicale. Et pour cause : les affirmations positives peuvent améliorer notre vie mais pas de façon magique. Le cerveau se reprogramme par la répétition et la régularité. Alors comment faire pour utiliser efficacement les affirmations positives ? C’est ce que nous allons voir ensuite.

Astuces pour vous aider à utiliser les affirmations positives dans votre quotidien

Faire du tri dans ses pensées

Pour commencer, il est important de faire du “tri” dans ses pensées. Plus vous effacerez les pensées négatives, plus les pensées positives joueront leur rôle sur le cerveau.

Identifiez vos croyances négatives sur vous-même et votre vie. N’hésitez pas à prendre un instant, au calme, pour y réfléchir et les noter.

Maintenant que vous avez pris conscience de ce qui est source de négatif dans votre quotidien, vous pourrez faire le travail inverse. Et ainsi, vous concentrer sur ce que vous voulez vraiment.

liste de mots pour affirmations positives

Comment créer ses propres affirmations positives ?

À partir de votre liste précédente, notez ce que vous aimeriez améliorer dans votre vie. Il peut s’agir d’émotions, de situations, etc. Vos affirmations positives peuvent concerner tous les domaines de votre vie : vie personnelle, vie professionnelle, santé, apparence physique, besoin de sécurité, rapport aux autres, confiance en soi, etc.

Voici quelques astuces pour créer “vos” affirmations positives :

  • Écrivez chaque affirmation à la première personne (je / moi) et au présent. Il est important de faire comme si cela était déjà ancré en vous. Ne pas dire “j’aimerais bien”, “je souhaiterais”. Mais plutôt : “je suis”, “je veux”, “j’ai”.
  • Soyez concis·e. Une affirmation positive doit être courte et précise.
  • Affirmez une seule chose par phrase. Il est, par exemple, préférable de dire : “J’ai confiance en moi”, et pas, “j’ai confiance en moi et je gagne bien ma vie”. Vous évoquerez la seconde idée dans une affirmation positive suivante.
  • Vous pouvez aussi utiliser des formules progressives telles que  “j’ai de plus en plus confiance en moi “ou “je suis de mieux en mieux”.
  • Pensez à exprimer votre envie de changement pour donner encore plus de force à vos propos. Par exemple : “je suis décidé·e à changer mes schémas de pensée”.
  • Et bien sûr, parlez de façon positive. Banissez les phrases négatives ainsi que les “ne…pas”, “ne…plus”. Concentrez-vous sur ce que vous voulez.

Comment les utiliser ?

Rédiger des affirmations positives est une chose. Maintenant, il s’agit de les utiliser pour permettre à votre cerveau de se connecter au positif et ainsi d’apporter des améliorations dans votre vie.

répéter régulièrement des affirmations positives pour améliorer sa vie

Alors comment faire ? C’est très simple. Il vous suffit de lire, écouter ou écrire ces affirmations positives en vous concentrant sincèrement. Puis, de les répéter le plus souvent possible en y mettant tout votre cœur.

Certains choisiront de s’enregistrer pour les écouter avant de s’endormir. D’autres préféreront les répéter le matin à voix haute. D’autres encore, opteront pour l’écriture. Chacun·e a son mode de fonctionnement. L’essentiel est de vraiment vouloir ancrer ces affirmations positives dans votre vie et de les répéter le plus possible.

 

 

Que faire si cela vous semble difficile ?

Utiliser des affirmations positives existantes

Sachez qu’il existe bon nombre d’ouvrages à ce sujet. Ceux-ci vous serviront de guide et vous proposeront des affirmations positives dans tous les domaines. Par exemple, dans son ouvrage, Louise HAY fait des suggestions d’affirmations en fonction des problèmes de santé que vous pouvez rencontrer.

Pour celles et ceux qui ont une préférence pour l’audio, il existe de nombreuses vidéos à ce sujet sur Youtube. Je songe d’ailleurs à réaliser un enregistrement d’Affirmations Positives. (Si je fais aboutir ce projet, je vous en informerai.)

D’ici là, voici quelques affirmations positives qui peuvent vous aider et contribuer à améliorer votre vie :

  • “Je m’aime et je m’approuve”. (Je crois sincèrement que la première pensée positive à adopter est de s’aimer !)
  • “J’abandonne mes blocages”.
  • “Je suis décidé·e à changer mes schémas de pensée”.
  • “J’attire le meilleur dans ma vie”.
  • “Je suis en excellente santé”.
  • “J’ai confiance en moi”.
  • “Ma vie est facile”.
  • “Je réussis tout ce que j’entreprends”.

Ne pas abandonner après quelques jours

Il peut parfois paraître difficile de tenir les bonnes résolutions. Si votre enthousiasme retombe, souvenez-vous de cela.

les mots pour trouver la motivation

Il faut du temps pour changer une habitude

D’où vient cette théorie selon laquelle « il faut un minimum de 21 jours pour faire disparaître une vieille image mentale et en créer une nouvelle » ? Tout droit des États-Unis ! Ayant remarqué que ses patients mettaient environ trois semaines pour s’habituer à leur nouveau visage suite à une chirurgie esthétique, le chirurgien américain Maxwell Maltz décrit sa théorie dans le livre Psycho-Cybernetics dans les années 60.

Depuis, cette durée de 21 jours est souvent reprise. Mais, à force de me documenter, je me suis rendue compte que le nombre de recherches à ce sujet était très faible.

Selon une étude menée par des chercheurs du Collège Universitaire de Londres, le temps nécessaire pour changer une habitude serait “varible” demandant en moyenne 66 jours. Il faudrait donc plutôt 2 mois que 3 semaines pour modifier nos schémas. (étude publiée en 2009 dans l’European Journal of Social Psychology-étude trouvée auprès de l’Agence Science Presse).

Concrètement, il parait assez plausible de dire que certaines habitudes sont plus rapides que d’autres à prendre. Il me semble aussi que, selon les personnes et le contexte, de nouveaux schémas de pensée peuvent plus facilement et rapidement se mettre en place.

Chaque pas est important

Toujours se rappeler que, quelque soit la nature des changements à opérer, chaque pas est important. Le changement ne se produit pas à l’aide d’une baguette magique, mais bel est bien par la répétition. C’est d’ailleurs ce que les scientifiques ont prouvé quant à la plasticité du cerveau. Reproduisez le plus souvent possible le rituel des affirmations positives afin que celui-ce s’ancre comme une nouvelle habitude.

S’il vous arrive de ne pas le faire ou de baisser les bras, ne vous découragez pas. C’est normal. Nous sommes des êtres humains. Les affirmations positives sont là pour améliorer notre vie et non pour nous créer une pression du bonheur.

 

À retenir :

  • Le cerveau est comme une pâte à modeler qui peut évoluer tout au long de la vie s’il est stimulé régulièrement ;
  • les affirmations positives reconditionnent notre inconscient et notre état d’esprit pour plus de positif dans notre vie ;
  • ces phrases à répétition permettent d’améliorer notre résilience face aux événements de vie ;
  • en écoutant ou récitant des affirmations positives, il est très important d’y croire même si elles ne font pas encore partie de notre réalité actuelle ;
  • grâce à des phrases simples, votre cerveau apprendra à se concentrer sur ce que vous voulez vraiment et non sur les événements négatifs qui peuvent survenir ;
  • grâce aux affirmations positives, vous améliorerez votre confiance en vous, ce qui vous aidera à réaliser vos objectifs ;
  • en changeant d’état d’esprit, vous découvrirez l’envie d’être entouré·e de gens positifs et le désir de vous éloigner des personnes toxiques ;
  • en utilisant les affirmations positives au quotidien, vous améliorerez votre vie.

Je vous souhaite sincèrement le meilleur. LaurA

“Ce que tu penses tu le deviens. Ce que tu ressens, tu l’attires. Ce que tu imagines, tu le crées”. Bouddha

Pour aller plus loin, voici un lien vers l’un de mes précédents articles : comprendre et apprivoiser vos émotions.

 

Si tu as aimé l'article, Like-le, Partage-le sur les réseaux sociaux, et n'hésite pas à laisser un commentaire tout en bas de la page.
  •   
  • 6
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    6
    Partages
  •  
    6
    Partages
  • 6
  •  
  •  
  •  

Vous pourriez également aimer...

2 commentaires

  1. Delamare a dit :

    Bravo Laura pour cet article, il va aider beaucoup de personnes.

    1. LaurA a dit :

      Merci beaucoup. J’aime transmettre ce que j’ai appris.

Merci de partager ICI tes commentaires bienveillants.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.